DEA Ketel Turzó

Etude et étalonnage d'une chambre d'ionisation et mise en oeuvre de deux détecteurs diagnostiques pour la campagne INDRA à GSI

Darmstadt, Strasbourg, 1998

Summary: (Taken from Chapter CONCLUSION ET PERSPECTIVES)

L'installation du multidétecteur INDRA à GSI demande une attention particulière en ce qui concerne la focalisation du faisceau d'ions lourds délivré par SIS. En effet, une mauvaise focalisation peut entrainer des collisions avec la mécanique entourant la cible et créer ainsi des réactions parasites. De plus, si ce défaut perdure, cela peut provoquer une activation des détecteurs de contrôle voire d'INDRA lui-même. Une fois les détecteurs devenus radioactifs, aucune mesure ne serait possible avant plusieurs heures ou plusieurs jours.

Afin d'éviter ces problèmes, une série de détecteurs de contrôle a été installée le long de la ligne de faisceau autour d'INDRA, dont le détecteur à halo et le scintillateur "quatre segments" qui ont été réalisés et testés au cours de ce stage. Les tests du détecteur à halo se sont révélés conformes ses caractéristiques et aux prévisions. Quant au scintillateur "quatre segments", l'exemple d'un détecteur semblable déjà utilisé lors d'une expérience avec ALADIN permet d'espérer également un bon fonctionnement sous faisceau. La chambre d'ionisation et le détecteur plastique qui lui est associé ne sont pas amenés à contrôler la focalisation du faisceau mais à effectuer un comptage du flux de particules nécessaire aux calculs ultérieurs des sections efficaces. Là encore, les résulats obtenus lors de tests avec différentes sources radioactives permettent d'être optimistes. Malgré tous ces tests, seule l'expérience proprement dite, lors du réglage du faisceau et de la calibration, nous permettra de nous prononcer sur l'efficacité de ces détecteurs. Nous avons donc fait tout ce qui était possible pour assurer le contrôle du faisceau.

A l'heure actuelle, la focalisation des faisceaux d'ions délivrés par le SIS se fait principalement le long de la ligne de faisceau à l'aide de quadripôles, de dipôles et de "steerers". Une méthode supplémentaire est aujourd'hui à l'étude afin d'améliorer les caractéristiques du faisceau : le système de refroidissement de faisceau ou "electron cooler" installé au printemps 1998. Les premières études d'extraction des faisceaux refroidis promettent une nette amélioration de l'émittance.

Paper: Postscript (2.4 Mb) PDF (301 kb) 36 pages
HTMLized version

Back to ALADiN Home Page List of Diploma Theses


This page is maintained by Walter F.J. Müller
Last update: Dienstag, 09-Dez-2003 15:56:55 CET